Newsletter

Juillet 2017


La plante du mois : HUANG QI
 


Huang qi, racine de l'astragale, est une légumineuse originaire de la Chine et de la Mongolie. Il existe plus de 2000 espèces du genre Astragalus dans le monde. Toutes ne sont pas utilisées pour un usage médical et parmi celles utilisées en phytothérapie, seule Astragalus membranaceus a les propriétés décrites ci-dessous.

Huang qi a été répertorié dans le Shen Nong Ben Cao Jing (Traité de matière médicale de Shen nong), premier ouvrage de pharmacopée traditionnelle chinoise. La plante y a été classée dans la catégorie des produits supérieurs, c'est à dire les drogues qui cherchent à prolonger la vie.

Huang qi est un des produits toniques de Qi les plus puissants de la pharmacopée chinoise et a une place de choix dans son arsenal thérapeutique.

En médecine occidentale, elle est considérée comme une plante adaptogène ce qui signifie qu'elle permet une meilleure adaptation de l'organisme face au stress et génère un équilibre face à toutes tendances excessives (excès ou insuffisance). Les plantes adaptogènes ont une action de soutien sur les glandes surrénales, aident le corps à utiliser l'oxygène de manière plus optimale et facilitent le maintien de l'homéostasie.

En phytothérapie chinoise, Huang qi est de nature tiède et de saveur douce. Son tropisme dans les ouvrages traditionnelles est la Rate et le Poumon mais il est possible de l'étendre à tous les organes et entrailles du corps au regard de toutes ces indications thérapeutiques : hépatite chronique, pyélonéphrite, insuffisance rénale, insuffisance cardiaque, palpitation, problème cérébrovasculaire, fatigue chronique, diarrhée, transpiration, essoufflement...

Très utilisée en Chine, Huang qi peut être incorporée à des soupes ou à des bouillons auxquels on ajoute ensuite les légumes et autres ingrédients que l'on fait mijoter doucement.

Huang qi est principalement utilisé sous 2 formes :

                   Sheng huang qi, la racine fraîche non préparée et séchée

                   Zhi huang qi, la racine est grillée au miel.

 

Huang qi est le produit tonique de Qi dans son aspect Yang par excellence. En effet, en tonifiant le Qi :

                   elle consolide

                   elle fait monter le Yang

                   elle met aussi en mouvement le Qi et permet de le faire circuler pour disperser les stagnations.

Sa fonction de consolidation s'exprime au niveau du biao et au niveau de la Rate.

Dans le biao, elle tonifie Wei qi et, de ce fait, stimule le système immunitaire et forme un véritable bouclier face aux invasions externes. Elle est alors utilisée en prévention pour les syndromes grippaux, les rhumes ou pour les personnes ayant grippes ou rhumes à répétition.

Elle a aussi un effet sur la transpiration par vide de Qi en consolidant la surface.

Cette action de consolidation se retrouve dans la formule Yu ping feng san qui peut être utilisée pour tonifier le système immunitaire mais aussi pour traiter la transpiration par vide de Qi.

Au niveau de la Rate, lorsqu'elle ne remplit plus sa fonction de consolidation du sang, Zhi huang qi permet tonifier le Qi pour consolider le sang mais aussi pour le produire et traiter les hémorragies par vide de Qi (métrorragie, bleu spontané, purpura, varice...)

Huang qi tonifie le Qi et le met en mouvement ce qui permet de disperser les stagnations. C'est le meilleur produit pour les stagnations de Qi et de sang par vide de Qi.

Son affinité avec la peau lui permet de favoriser la cicatrisation, de traiter les problèmes dermatologiques par vide de Qi ou encore les abcès chroniques.

En agissant sur les muscles, elle peut être utilisée pour les syndromes Bi et les syndromes Wei par vide de Qi. En tonifiant le Qi, dans l'un, elle le fait circuler et désobstrue les méridiens pour traiter la douleur et dans l'autre, elle favorise une meilleure circulation du Qi pour mieux nourrir les muscles.

En faisant circuler le Qi, elle permet d'éliminer le pervers du vent, de l'humidité et du Tan notamment dans les méridiens. De ce fait, elle a une action sur les œdèmes, les hémiplégies, les suites d'AVC, l'engourdissement des membres. 

Huang qi fait monter le pur, elle a un effet ascenseur pour le Qi, le sang, le Yin, le Yang, le Shen et le Jing. Par son mouvement ascendant, elle permet de traiter le manque d'allant, l'introversion ou les fatigues matinales ainsi que les prolapsus. Pour cela, elle est associée à des produits qui harmonisent le Qi du Foie. On peut dire alors qu'elle est un produit qui tonifie le Qi du Foie. Dans ce cas, elle permet de traiter l'effondrement du Qi.

En résumé, Huang qi tonifie le Qi de la Rate mais aussi celui de tous les organes et entrailles ; elle consolide le biao et le sang ; elle a un mouvement ascendant et tonifie le Qi pour le mettre en mouvement. C'est donc un produit complet et indispensable dès qu'il y a des pathologies chroniques ou des symptômes déclenchés ou aggravés à la fatigue et/ou à l'effort.

 
 
   

                                                                         

La formule du mois : YU PING FENG SAN  

 

Sheng huang qi 18

Chao bai zhu 12

Fang feng 9

 

Yu ping feng san se traduit par la poudre de jade pour disperser le vent. Quand on connaît l'importance de la jade dans la tradition chinoise, on peut se dire que cette formule est vraiment précieuse pour son action sur le vent et notamment s'en protéger.

Au regard des produits utilisés, on peut voir qu'elle tonifie le Qi, consolide la surface, disperse le vent et permet de traiter la transpiration, les rhumes et grippes à répétition ainsi que les  allergies.                

 

L’intérêt de Yu ping feng san est de « contenir la tonification dans la dispersion et la dispersion  dans la tonification »(1). Le couple Sheng huang qi / Fang feng permet de disperser le vent-froid dans le biao sans tonifier le pervers et en même temps renforce la surface sans retenir le pervers en interne : c'est une harmonisation entre tonification et dispersion avec dans le rôle du tonique Sheng huang qi et dans celui du dispersant Fang feng.

Chao bai zhu est ajouté à ce couple pour tonifier le Qi de la Rate puisqu'en tonifiant la Rate, on tonifie le Poumon selon la dynamique des cinq éléments. D'autre part, elle stabilise le biao et a un effet sur la transpiration. Chao bai zhu  renforce et soutient l'action de Sheng huang qi.

Cette formule est axée sur le vent-froid mais il est possible de conserver le cœur de la formule qui tonifie le Qi et fortifie le système immunitaire pour y ajouter ensuite les produits nécessaires pour disperser le vent-chaleur ou le vent-humidité dans le biao. Elle peut ainsi servir de base pour traiter les syndromes Bi ou tout autre pathologie sur le biao par vide de Qi.

Ainsi Sheng huang qi /Chao bai zhu voire Sheng huang qi seul tonifient le Qi en consolidant  la surface auxquels on ajoute un ou plusieurs produits pour disperser. Ceci permet de consolider sans retenir le pervers en interne et traite le pervers associé à un vide de Qi.

 

En conclusion, Yu ping feng san traite le syndrome biao vent-froid avec vide de Qi, le pouls est alors superficiel, faible et mou et la langue plutôt pâle avec un enduit blancs.

 

Elle peut être aussi utilisée comme base pour tout autre syndrome biao avec vide de Qi en faisant les modifications souhaitées.

(1) Extrait de Pierre Sterckx et Chen Jun « Les formules expliquées » p411


 

ARCHIVES
 
 

 
 
 

Liste des produits

Aucun produit disponible dans cette catégorie